UN TRAMWAY NOMMÉ DÉSIR

Actor Lucas Meister / photo credit : Antoine Neufmars

Actor Lucas Meister / photo credit : Antoine Neufmars

 

FR

C’est l’histoire d’un été torride. C’est l’histoire de Blanche. À la rue, après la perte de la maison familiale, elle se réfugie chez sa sœur, Stella dont elle découvre les conditions de vie précaires et le mari. Stanley, ce mari macho, prolétaire, étranger, provoque chez Blanche mépris et exaspération. Stanley essaie de la chasser pour protéger Stella enceinte, il lève cruellement le voile sur les secrets de la maison de famille. Blanche sombre dans le mensonge pour échapper aux jugements, la folie s’avère sa dernière chance d’une autre vie. Le contexte de cette œuvre mythique de Tennessee Williams, celui de la chaleur de la Nouvelle-Orléans, Salvatore Calcagno le transpose dans l’atmosphère suffocante, voluptueuse de la Sicile où il déploie son esthétique de la sensualité incarnée, de l’incandescence et de la poétique du quotidien. Le metteur en scène met ici l’accent sur les luttes identitaires - sociales, psychologiques et sexuelles -, faisant entendre la voix de Tennessee Williams, poète du désir transgressif comme moyen d’affirmation, pour le meilleur et pour le pire.Cette nouvelle traduction duTramway nommé désirse fait l’écho de nos réalités occidentales où s’exerce la violence de tant d’exclusions. Un huis-clos tragique sous un soleil ardent !

 

ENG

Author of his own pieces, Salvatore Calcagno likes to confront his contemporary vision to great classics. For Tennessee Williams' mythical AStreetcar named Desire, Calcagno will set the context of New Orleans’ heat in the suffocating, voluptuous atmosphere of Sicily, where he will display his aesthetic of an embodied, incandescent and poetic sensuality. His vision of A Streetcar named Desirewill deploy the story of a scorching summer. A tragic behind closed doors story under a burning sun, served by an exclusive and unpublished translation by Isabelle Famchom. Calcagno will speak about identity struggles - social, sexual, psychological - and will pay hommage to Tennessee Williams, poet of the marginalized. 

Adaptation and exclusive translation by

Isabelle Famchom

Director

Salvatore Calcagno

Assistant to director

Daphné Liégeois

Stage & Costumes Design

Bastien Poncelet

Light Design

Amélie Ghin

Video

Zeno Graton

Sound Design

Jean-François Lejeune

Musical Coach

François Deppe 

Dramaturg

Sébastien Monfè

 

With

Marie Bos, Sophia Leboutte, Lucas Meister, Rehab Mehal, Antoine Neufmars, Bastien Poncelet and Tibo Vandenborre

 

Production

Théâtre de Liège and Salvatore Calcagno / garçongarçon asbl

in co-production with

Théâtre de Namur

Théâtre Varia

Mons Arts de la Scène

Atelier Jean Vilar

Created with the support of

Tax Shelter - Federal Government of Belgium and Inver Tax Shelter

With the help of the

Wallonia-Brussels Federation